Québec solidaire et la consigne de vote pour l'élection fédérale
Mettre sur le même pied le NPD fédéraliste et le Bloc allié à l'extrême-droite ?

Blanchet et Duhaime

Le prochain Conseil national Solidaire est appelé à débattre et à voter une proposition stipulant la politique du parti en vue des prochaines élections fédérales. La proposition à voter ne donne aucune consigne de vote bien que le premier attendu stipule que « [a]ttendu que Québec solidaire reconnaît que deux partis fédéraux (le Parti libéral du Canada et le Parti conservateur) nuisent directement aux valeurs défendus par Québec solidaire et aux intérêts de la population québécoise ». La dernière proposition affirme « [q]ue les autres membres de Québec solidaire, sur une base individuelle, soient invités à soutenir le parti qui représente le mieux leurs valeurs... ». On reconnaît là la consigne de vote traditionnelle du parti qui indirectement favorise le Bloc québécois, le NPD et le Parti vert fédéral. On se trouvait des accointances sociales ou écologiques avec le NPD et les Verts, malgré leur fédéralisme, et souverainistes avec le Bloc malgré son axe social droite-gauche.


Pour lire le texte complet :

Mettre sur le même pied le NPD fédéraliste et le Bloc allié à l'extrême-droite


L'enjeu du Conseil national de Québec solidaire de la fin mars : l'identitarisme
Arrêter net la montée identitaire qui pénètre le parti

étudiantes manif stages
Après le racisme des arénas et l'attentat terroriste de la mosquée de Québec et suite à l'apparition médiatique des groupes d'extrême-droite telle La Meute, l'élection de la CAQ, qui d'entrée de jeu tape sur les clous islamophobe de la répression des femmes voilées et anti-immigrant de la diminution des quotas et d'un recrutement pro-patronal encore plus serré, plonge le Québec plus que jamais dans le morbide identitarisme qui gagne le monde. Faut-il se surprendre que Québec solidaire, parti à carte d'une vingtaine de milliers de membres enracinés dans le terroir québécois en subisse les contre-coups ?


Pour lire le texte complet :

Contre l'identitarisme solidaire


Manifestation sino-québécoise critique du refus de Québec solidaire de s'excuser de propos sinophobes, ou l'emprise du nationalisme identitaire


Panda et drapeau Québec


Album photos à https://1drv.ms/a/s!Aj4UXfoRjr1Thi6zQvi2MuZz-jhs

La manifestation d'environ une centaine de personnes surtout d'origine chinoise est partie du Quartier chinois après avoir entendu Will Prosper de Montréal-Nord Republik et ex-candidat vedette de Québec solidaire, qui a accepté d'être sino-québécois honoraire. Puis la manif s'est dirigé vers les bureaux nationaux de Québec solidaire. Au coin de Berry et Ontario, elle a entendu des messages de solidarité de représentantes d'Alternatives, une des plus importantes ONG altermondialiste, de l'Association des femmes est-asiatiques, de la Fédération des femmes du Québec-FFQ (sa présidente) et du Parti vert (son chef). La plupart des messages étaient en français puis traduits en chinois. Une des leader de la dissidence Solidaire s'est adressée aux gens directement en chinois et en français. Un représentant des « Chinois-e-s progressistes du Québec » a souligné que le groupe a espéré jusqu'au matin une représentation de Québec solidaire avec les excuses appropriées. La manif se serait alors limitée au quartier chinois. Il a souligné qu'ils-elles ont attendu 100 ans les excuses du gouvernement canadien (discrimination des lois sur l'immigration) et qu'ils attendent toujours celles du PQ à propos des « yeux bridés » de leur chef Boisclair en 2013 et qu'ils attendront celles de QS sur les « Chinois prédateurs ».


Pour lire le texte complet :

Manif sino-québécoise


Appuyons le peuple vénézuélien contre l'impérialisme étasunien et ses alliés, dont le Canada, malgré son régime failli

Vénézuela - manifestation


L'implosion catastrophique et tragique du régime bolivarien démontre la contradiction flagrante entre sa politique d'insertion extractiviste, essentiellement pétrolière, dans le marché mondial et celle extérieure d'anti-étasunienne, et non anti-impérialiste étant donné son alliance avec la Chine et la Russie, ni antilibérale étant donné la prospérité et le renforcement du capital financier vénézuélien sous Chavez. Tant que cette insertion a été payante grâce à la chèreté du pétrole, elle a permis au régime de se construire une importante base d'adhésion interne et externe grâce à une politique de redistribution d'une significative part de la rente pétrolière ce qui n'a pas empêché qu'il en restait suffisamment pour soutenir une “boli-bourgeoisie” corrompue liée à une partie de la bourgeoisie traditionnelle et pour susciter une importante criminalité endémique.


Pour lire le texte complet :

Vénézuéla

La contradictoire dialectique de la démocratie Solidaire
La montée démocratique d'en bas bloquée par le verticalisme d'en haut

QS - carré rouge


Ma circonscription, celle d'Hochelaga-Maisonneuve, avait pris l'habitude de ne plus convoquer d'assemblée générale pour préparer les conseils nationaux (CN) dont l'élection de la délégation choisie au sein de la coordination, alors que les assemblées générales restaient de mise pour préparer les congrès lesquels dorénavant n'ont lieu qu'aux deux ans. Mais voici que pour une troisième fois consécutive, une assemblée générale pré-CN a été tenue. Pour mettre de la chair sur l'os de ce renouveau démocratique, la délégation de six personnes a été choisie après le débat principal prévu au CN, soit celui des signes religieux, et en proportion du résultat de ce vote, soit cinq pour l'option B (aucune coercition) et une pour l'option A (coercition Bouchard-Taylor), selon le principe du vote proportionnel que notre parti, et pas seulement, réclame pour l'élection de l'Assemblée nationale mais que ses statuts ne prévoient pas pour sa démocratie interne. Certains signes donnent à penser qu'une telle évolution a cours dans tout le parti. On s'éloigne de la pratique des « slates » votant en bloc et des « chuchotements » intra-délégation sur le plancher l'incitant.


Pour lire le texte complet :

La contradictoire dialectique de la démocratie Solidaire