****************************


GND et la communauté perçue comme musulmane
Québec solidaire “in English only”

Femm sans statut

La une du site de Québec solidaire publie en anglais seulement un appui à Gabriel Nadeau-Dubois (GND) concernant sa présence à un événement d’une ONG se réclamant de l’islam tout en dénonçant ceux et celles qui ont critiqué cette présence tous qualifiés de bigots. Que le nouveau réseau anglophone de Québec solidaire, dont on se réjouit de la mise sur pied, emploie l’anglais quand il parle à la communauté anglophone du Québec, rien de plus normal. Mais il s’agit ici de la une du site web du parti qui s’adresse en principe à tout le parti et à son électorat. Publier une information ou un commentaire uniquement en anglais sur le site signifie qu’on vise un autre auditoire.


Pour lire le texte complet :

Québec solidaire -in English only-

****************************


Gaz sarin contre les civils et riposte étasunienne par missiles
Le Bloc québécois dans le collimateur pro-Assad

Syrie et solidarité du Québec

Le chercheur du CERIUM, sur lequel s’appuie l’Aut’Journal pour soutenir le Bloc, emploie le truc habituel des campistes soit justement de réduire le conflit syrien à l’affrontement géopolitique entre deux camps tout en ignorant le « camp » populaire issu de la révolution de 2011. S’y ajoute ici la légitimation du gouvernement Assad comme « l’État syrien » apte à écraser les djihadistes si l’impérialisme, réduit au camp étasunien et de ses alliés ce qui commodément exclue la Russie, ne les soutenait pas. Bien entendu, le régime Assad est une victime des « scénarios chimiques » et non son responsable.


Pour lire le texte complet :

Le Bloc québécois dans le collimateur pro-Assad


****************************


Au Québec, lutte nationale enlisée dans un racisme qui s’ignore
Foire d’empoigne entre les partis pour qui fera le moins

Avec les sans papiers

Un récent sondage tente de mesurer le degré de xénophobie et de racisme des populations québécoise et canadienne. Difficile de nier l’existence de ces tares même à partir de perceptions subjectives qui minimisent le racisme systémique généré par le fonctionnement « normal » des rapports sociaux. Tout dépendant de la question posée, le sentiment anti-immigration peut aller du quart aux trois quarts, la fourchette de 40 à 50% étant la plus commune. Quand l’immigration est lié à la religion (et peut-être à la langue anglaise), le Québec se montre nettement plus frileux. On peut interpréter cette différence comme un acquis paradoxal de la Révolution tranquille dans le contexte de la lutte contre sa propre oppression nationale. Mais de 70 à 75% de la population pense au final positive l’apport de l’immigration. Comme quoi, il n’y a pas de quoi désespérer en autant qu’un coup de barre se décide.


Pour lire le texte complet :

La lutte anti-raciste s'enlise

****************************


Les 3 options de la direction Solidaire concernant l’entente avec le PQ
La radicalité politique du dernier congrès doit les encadrer

Trois grands-mères

Pour le prochain congrès de la mi-mai, la direction Solidaire propose trois options en ce qui concerne les rapports du parti avec le PQ soit le rejet de toute entente quelle qu’elle soit (A), le « pacte électoral impliquant un nombre limité de circonscriptions ayant une députation libérale ou caquiste » (B) ou le report de « la décision finale au sujet des ententes électorales […] au congrès de novembre 2017 » (C). Cette décision à prendre s’inscrit dans le cadre d’« un chantier de réflexion et d’action » visant les « convergences et les alliances possibles entre QS et des mouvements sociaux et politiques […] porteu[se]s de valeurs comme la fin de l’austérité et le réinvestissement massif dans les services publics et les programmes sociaux, l’égalité entre les femmes et les hommes, le féminisme, la diversité, une transition écologiste et la fin du développement des hydrocarbures et proposant un nouveau mode de scrutin mixte compensatoire »... ce à quoi le PQ s’est plus ou moins rallié.


Pour lire le texte complet :
Les trois options de la direction Solidaire pour les rapports avec le PQ


****************************


Amir Khadir pour transformer le St-Hubert fermé en coop de travail
D’accord, mais pourquoi ignorer la radicalité du programme ?

fermeture-de-la-rotisserie-saint-hubert-845441

Le député Solidaire Amir Khadir s’oppose à la fermeture du restaurant St-Hubert de sa circonscription par son nouveau propriétaire ontarien. Il « 
se réjouit que les 75 employés qui sont affectés ont signalé, à forte majorité, leur intérêt de former une coopérative de travail qui reprendrait la gestion du restaurant. » Selon lui « [l]e gouvernement doit appuyer la démarche des employés... ». Il dénonce le silence des propriétaires à cette demande. Fort bien. Mais pourquoi en rester à ce vœu pieux ? Le député est parfaitement au courant que ces employées sans le sou n’y arriveront pas même si le propriétaire était consentant à vendre.


Pour lire le texte complet :

Amir Khadir pour transformer le St-Hubert fermé en coop de travail