****************************


Dans un contexte de ré-endettement mondial prémonitoire de crise
Le Québec/Canada dans les griffes du trumpisme économique

Femmes avec poing et banque Scotia


L’économie québécoise, tout comme celles canadienne, étasunienne, européenne et même mondiale, toussotent vers le haut. Après la crise de 2007-2008, il restait finalement une bonne marge de manœuvre pour accroître encore plus l’endettement mondial grâce à la Chine et à plusieurs autres économies dite émergentes, particulièrement en ce qui concerne la dette privée... mais aussi par le moyen de la croissance importante de la dette publique aux ÉU, dans l’Union européenne et au Japon. La dette mondiale a crû de 40% de 2007 à 2014 (de 6% en termes de ratio dette/PIB). Cette croissance de la dette s’accélère depuis 2012. Depuis la Grande crise, l’endettement canadien a augmenté autant dans la sphère privée, en particulier celle des ménages, que dans celle publique même s’il n’y a pas encore retrouvé le niveau de 1995 qui fut alors le prétexte pour la grande offensive du déficit zéro.


Le Québec - Canada dans les griffes du trumpisme économique

****************************


Une alliance sociale basée sur une plate-forme Solidaire mobilisatrice
Un Québec indépendant de plein emploi écologique
Solidaire jour de la terre 2012

Mais il semble que le parti, après plus de dix ans d’existence, n’ait rien à dire à propos de son orientation à lui, en particulier de ses propres idées pour sa prochaine plate-forme électorale 2018. Le parti fait comme s’il n’y avait pas eu de congrès au printemps qui a nettement radicalisé son message anticapitaliste et écologique. Il retient plutôt de l’expérience Faut-qu’on-se-parle la récupération de son principal animateur comme « sauveur suprême ». C’est là un truc éculé d’un parti traditionnel qui change de « chef » pour modifier son image. De passage à la très populaire émission Tout le monde en parle, Gabriel Nadeau-Dubois n’a pas voulu parler programme mais plutôt rassurer par rapport à son rôle lors du Printemps érable.


Pour lire le texte complet :

Une alliance populaire encadrée par le plein emploi écologique

****************************

Huit mars des Femmes d’origines diverses
Pluralisme internationaliste mais oubli du Québec populaire

Nous voulons l'égalité





Album photos à https://goo.gl/photos/6DDjCc2UXDmxCoDZ8


De six cent à huit cent personnes d’origines diverses, dont une minorité non négligeable d’hommes, composant une pluralité politique clairement teintée par la gauche radicale ont participé à la plus importante manifestation de ce huit mars 2017 au Québec. En ce qui concerne Montréal, les médias notent, le 7 mars, celle du Collectif 8 mars, composé de la Fédération des femmes du Québec (FFQ) et des centrales syndicales, qui s’est rendu manifester devant le bureau montréalais du premier ministre Philippe Couillard sans pouvoir le rencontrer, pas plus que la ministre responsable de la Condition féminine, Lise Thériault. Ils notent aussi, le matin du huit mars, une manifestation organisée par le Conseil central du Montréal-métropolitain de la CSN à la sortie du pont Jacques-Cartier pour réclamer une hausse du salaire minimum à 15 $ de l’heure.



Pour lire le texte complet :
Huit mars des Femmes d'origines diverses

****************************


Fermeture de l’usine Mondelez et suppression de Ste-Marie-St-Jacques
L’identitaire vise-t-il à évacuer la solidarité prolétarienne ?

FTQ - travailleurs

Il y a moins de deux mois, la même transnationale fermait à Montréal son usine de taille semblable. Le congrès de la FTQ, réuni au moment de l’annonce de fermeture, pressa le « 
Bureau de direction de la FTQ pour qu’il envisage aussi rapidement que possible de lancer une campagne de boycottage des produits Mondelez, dont les biscuits Oreo, Ritz, Fins au blé, LU et Premium Plus. » Puis ce fut cries d’orfraie et chemises déchirées. Mais les deux syndicats concernés, affiliés à la FTQ, se contentèrent de vagues déclarations sans suite. Québec solidaire, après le PQ, plaida pour une coopérative sans réclamer une expropriation sans compensation comme l’exige son programme. L’éditorialiste du Devoir appela à l’ordre libre-échangiste. Puis plus rien.


Pour lire le texte complet :
De Mondelez à Ste-Marie-St-Jacques

****************************


Le tournant de la lutte contre l’islamophobie...
Que ratent tous les partis... y compris Québec solidaire

Résistance au racisme
Le philosophe Charles Taylor, ex président de la la commission sur les accommodements raisonnables, tourne sa veste pendant que tant la Chambre des communes à Ottawa que l’Assemblée nationale à Québec se déchirent, suite au meurtre de six croyants musulmans par un Québécois de souche devenu loup terroriste non organisé de l’extrême-droite, à propos de l’islamophobie. Même le terme fait débat ce qui oblige à la précision. L’islamophobie signifie, comme le mot l’explicite, une phobie de l’islam, donc de la religion musulmane, phobie qui peut dégénérer en haine et celle-ci en haine meurtrière. Ce n’est donc pas une phobie de l’islamisme, donc du fondamentalisme musulman, ce à quoi le réduit le commentateur « gauche efficace » Christian Rioux à la suite de Pascal Bruckner, et encore moins du djihadisme.


Pour lire le texte complet :
Le tournant de la lutte contre l'islamophobie...